dimanche 11 novembre 2012

la saloperie du dimanche

Entre le nouvel album de Pelt, le Jessica Pratt, le Brian Eno, le Ka, le Converge, tous d'une exigence incroyables, il faut savoir faire des pauses. La saloperie du dimanche en est une, à mes oreilles.
Ce jour donc une saloperie soufflée par ma femme, encore plus ravagée que je ne le craignais. Anaïs et Didier Barbelivien, en pleine bourre et méchamment en forme, racontant lors d'un clip méchamment inspiré par un David Hamilton en pleine bourre et inspiré leur rencontre pendant un mariage autre.
Jusque là, rien de plus normal me direz-vous. Sauf qu'en se rappelant de ce CO, l'être humain qui me servait de femme la veille s'est retrouvée en soins intensifs en neurologie pour pour rétine cramée, oreilles vrillées et  subite accélération de la dégénérescence neuronale avec dégâts irréversibles suite à une Barbeliviennite aigüe après avoir vu une seule fois le clip des mariés de vendée.
Vous avez vu ring d'Hideo Nakata  ??? La cassette c'est de la pisse de chat à côté de ce clip. Au moins l'avantage dans ring c'est qu'au bout d'une semaine tu crèves d'un coup. Là, tu dégénères et tu mets plus de temps à passer l'arme à gauche. Tu mets de côté tes exigences musicales, tu commences à aimer Yannick Noah, puis les enfoirés, puis Barbelivien. Et là ton entourage sait que tu es foutu.Parce que toi, tu ne sais plus rien, tu n'es plus à même de réfléchir. Toi t'es comme le con : tu ne te rends pas compte de ton état,c'est ton entourage qui souffre.
 Je vous le dis : une bien belle saloperie que ce titre.

2 commentaires:

  1. Deux saloperies du dimanche de suite... Tu veux faire fuir tes 3 lecteurs?!

    RépondreSupprimer